COEUR SACRÉ

Texte & mise en scène : Christelle Saez
Interprétation & collaboration artistique : Tatiana Spivakova
Création lumière : Cristobal Castillo
Création sonore : Malo Thouément
Création video : Julien Saez.
Production : Compagnie Memento Mori
Ce texte a reçu les Encouragements de Commission nationale d’Aide à la création de textes dramatiques – Artcena. Il est publié aux éditions Koïnè. Créé en résidence à La Distillerie, Lieu de création théâtrale : Aubagne & La Loge. Avec le soutien du JTN. Une maquette du spectacle a été présentée au Summer of Loge #7. Il a bénéficié du programme 90m2 CRÉATIF (La Loge – CENTQUATRE-PARIS).
COEUR SACRÉ a été joué au Festival Off d’Avignon 2017 au Théâtre du Train Bleu.
Une histoire d’amour révèle un climat social, politique et culturel. L’être aimé est égyptien, l’être aimant est française. Deux êtres humains qui se sont arrêtés, l’un sur l’autre. Tel un procès, deux voix se succèdent et nous bousculent.

Extraits

« Pourquoi t’obstines-tu à t ‘éloigner de la vertu ?
Du bon chemin.
Celui que la majorité d’entre nous emprunte :
le bon chemin.
La vie n’est pas un long fleuve tranquille donc simplifie-toi les choses : 
choisis la majorité.
Pas les minorités.
Les minorités n’ont pas leur place.
Regarde comme vivent ici les minorités :
Parquées, cloisonnées, dans des barres de béton, sans arbres, sans parc, sans verdure, avec pour seuls commerces une boulangerie miteuse, une école de cours du soir arabe/anglais/français, un Dia.
Tu veux faire tes courses chez Dia ?
Franchement ?
Regarde d’autres hommes. »

// PRESSE //
« Monologue intime d’utilité publique sur l’islam et nous. (…) Ce texte, en forme de bélier lancé contre nos préjugés, renvoie aux écrivaines arabes comme l’Égyptienne Nawal el Saadawi, courage inébranlable, inextinguible lucidité. Avec des trouées poétiques et sensuelles à la Jean Genet. » Antoine Perraud – Médiapart

« Un jeu virtuose et un texte intense, véritable ode à la passion et à l’amour. » Ysé Sorel – Médiapart

« Ce monologue à l’écriture fine de Christelle Saez résonne comme une célébration de l’humanité, par-delà les frontières, les religions, les cultures. Un hymne à l’amour plus fort que tout. » Didier Méreuze – La Croix  

« Tout sonne juste, terriblement juste, et on en ressort ébaubi par la force et l’intensité du propos. » Des mots pour vous dire

https://blogs.mediapart.fr/jean-pierre-thibaudat/blog/130217/christelle-saez-premiere-piece-premiere-mise-en-scene